«Se faire dépister», une campagne à l’intention des communautés caraïbéennes, africaines et hispanophones

« Ah! Mais laissez-nous tranquilles avec votre affaire de sida » visiblement agacée, la dame me remet les feuillets et les condoms que je lui tends.  Nous sommes à la Carifiesta, festival caraïbéen de Montréal et les gens ont davantage l’esprit à la fête. Par chance, bon nombre d’entre eux sont plus réceptifs et acceptent les condoms que nous distribuons. Sourires et clins d’œil à l’appui, on nous assure que la nuit sera « chaude »

Au sein des communautés caraïbéennes, africaines et hispanophones, le VIH et de façon plus large, la sexualité, sont des sujets tabous. Des sujets qui sont discutés, certainement, mais pas exposés sur la place publique et encore moins lorsqu’il s’agit de développer une campagne ciblant précisément ces mêmes communautés.

Malgré de grandes avancées thérapeutiques dans le traitement du VIH et le fait que la plupart des autres ITSS se soignent, on dénote bon an mal an une augmentation du nombre de personnes touchées pas l’une ou l’autre de ces infections. Les informations ne sont pas aisément disponibles et à moins de se sentir concernées, peu de personnes prendront l’initiative de se renseigner.

C’est précisément ce défi que le comité communautés ethnoculturelles de la COCQ-SIDA a décidé de relever. En effet, une campagne ciblant les communautés  caraïbéennes, africaines et hispanophones sera lancée dans les prochaines semaines. La campagne « Se faire dépister » a comme objectif principal de relancer le sujet de la santé sexuelle et de la prévention du VIH et des autres infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS), ainsi que de promouvoir le test de dépistage. Celle-ci s’articulera autour d’un microsite web d’information et d’une campagne d’affichage dans le réseau de la STM (bus et métro). La campagne reposera également sur la diffusion de capsules radio enregistrées par des ambassadeurs communautaires engagés dans la lutte contre le sida.

La campagne sera lancée au début du mois d’avril.  Restez à l’affut de nos communications, pour la découvrir.

Soyons informés et surtout dépistés!

Geneviève Némouthé
COCQ-SIDA

Comments (6)

Bertille T.

Avr 07, 2014 at 10:09

Bravo pour cette campagne! Le message est fort et le résultat est vraiment beau!

Reply

COCQ-SIDA

Avr 07, 2014 at 10:28

Merci Bertille. C’est l’aboutissement de tes prémisses sur le sujet. René

Reply

Geneviève Némouthé

Avr 03, 2014 at 3:02

Merci à vous! Le comité a travaillé très fort et nous sommes très fiers du produit fini. Nous avons très hâte de le partager. Les images sont très belles et le message rappelle à quel point le dépistage est une action positive que l’on peut faire pour soi et pour nos partenaires.

Reply

Ken Monteith

Mar 25, 2014 at 10:41

J’ai hâte de voir cette campagne aussi, non seulement parce qu’elle va communiquer des messages d’importance, mais aussi pour la beauté de la campagne (du petit aperçu que nous avons ici) et pour sa présence devant le grand public….ça fait longtemps qu’on ne parle pas VIH sur les panneaux d’affichage dans le métro!

Reply

Jacques Gélinas

Mar 20, 2014 at 5:00

Bravo. J’ai bien hâte de voir la campagne.

Reply

Liz Lacharpagne

Mar 20, 2014 at 2:53

Bravo… Bien hâte de découvrir cette campagne!

Reply

Leave a comment