19 février 2016
Vivre en couple sérodifférent : une possibilité, une réalité

Photo_JacquesAvec l’ajout des nouveaux moyens de prévention pour contrer la transmission du VIH , la vie des couples sérodisconcordants1 ou sérodifférents est de plus en plus facilitée.

1couple sérodiscordant ou sérodifférent : couple dont le statut sérologique est différent

Dans nos outils de prévention, on retrouve différentes approches de prévention de la transmission facilitent grandement la vie des conjoints sérodiscordants ou sérodifférents.

. Il y a certes toujours le condom mais ce sont ajoutées la prophylaxie pré-exposition (PrEP) sexuelle qui vient traiter la personne séronégative s’il y a eu un risque de transmission. Cette prophylaxie consiste en la prise d’un médicament par le conjoint séronégatif. Cette médication contribue à éviter l’infection par le conjoint séropositif.
. Les traitements antirétroviraux qui rendent la charge virale indétectable et qui maintient un bon état du système immunitaire : deux éléments qui diminuent grandement les possibilités qu’une personne vivant avec le VIH transmettent l’infection à son partenaire.

Pour vivre en couple sérorodifférent depuis dix-huit ans, ces différentes approches préventives qui se sont ajoutées avec les années sont venues éliminer presqu’à 100% la peur de transmettre le VIH à mon conjoint. Elles me permettent d’avoir une vie sexuelle beaucoup moins contraignante donc, par le fait même, plus épanouissante. Elles viennent aussi diminuer un stress important.

En 2015, avec une approche de prévention combinée, je pourrais dire qu’il n’y a pas lieu de se priver d’une relation amoureuse riche et épanouie pour deux personnes dont les statuts sérologiques sont différents.
En 2015, il n’y a plus de raisons pour une personne vivant avec le VIH de se priver d’une relation amoureuse avec un partenaire sérodifférent.
En 2015, il n’y a plus de raison qu’une personne séronégative se prive d’une relation amoureuse avec un partenaire qui vit avec le VIH.

En terminant, longue vie et vie épanouissante à nous tous, les couples sérodifférents et longue vie aux couples sérodifférents qui se formeront dans l’avenir.

« Et vous, comment vivez-vous votre sérodifférence ? »

Jacques Gélinas, porte-parole de la campagne Je suis séropo

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *